menu +

Tri Sélectif des Déchets

PARINI offre à ses clients ses vingt ans d’expérience dans le secteur, de l’étude préliminaire du système à la construction et au montage en passant par la conception de l’exécution.
Étant donné que nous produisons internement la presque totalité de nos machines, cribles rotatifs, séparateurs balistiques, convoyeurs, plates-formes et cabines de tri sélectif, nous sommes en mesure de proposer des systèmes offrant un niveau élevé de flexibilité et de fiabilité dans le temps.

TRI SÉLECTIF des emballages légers / bouteilles en plastique

La ligne est normalement alimentée par un convoyeur à chaînes en fosse ou par une machine ouvreuse de sacs.
Les déchets sont alors divisés en différentes factions au moyen d’un crible rotatif et/ou d’un crible balistique. À la sortie de ces machines, il est possible de récupérer le fer et l’aluminium en incorporant respectivement des déferrisateurs et des séparateurs de matériaux non ferreux. Les autres fractions, telles que le papier, le film, les matières plastiques PET, PP, PE ,PS, sont séparées en ajoutant d’autres machines, comme les séparateurs à air et les séparateurs optiques, ou elles sont séparées manuellement dans une cabine de tri. Un tri manuel final de contrôle est dans tous les cas toujours nécessaire. Les fractions triées sont collectées dans des bacs d’accumulation ou sur des convoyeurs d’accumulation à évacuation automatique, situés sous la plate-forme de tri, et elles sont acheminées par d’autres convoyeurs à chaînes à la presse à balles.


TRI SÉLECTIF du papier / carton 

Si le matériau provient des conteneurs à déchets, où il est généralement plus pollué, il est normalement soumis à un premier criblage qui élimine les poussières et les calibres inférieurs non triables. Le tri se fait manuellement dans une cabine de tri ou automatiquement à l’aide de sélecteurs optiques. Il peut être effectué en positif, c’est-à-dire en retirant la fraction récupérable, ou en négatif, c’est-à-dire en retirant le matériau non souhaité.
Le processus de tri du papier-carton aboutit généralement à la séparation du flux en entrée dans les fractions suivantes, à acheminer vers le recyclage (matières premières secondaires) :

  • Désencrage
  • Carton marron
  • Carton blanc
  • Papier mixte

Les fractions triées sont collectées dans des bacs d’accumulation ou sur des convoyeurs d’accumulation à évacuation automatique, situés sous la plate-forme de tri, et elles sont acheminées par d’autres convoyeurs à chaînes à la presse à balles.


OUVREUSES DE SACS
Généralement alimentée par une pelle mécanique, cette machine ouvre les sacs en dosant les déchets contenus sur un convoyeur successif.
CONVOYEUR À CHAÎNES


CRIBLE ROTATIF
il effectue un premier dégrossissage des déchets en divisant le flux en entrée en fonction des calibres souhaités.
SÉPARATEUR BALISTIQUE
il divise le matériau en entrée dans les fractions suivantes :
  • fraction légère et plate: papier, film, tissus, carton.
  • fraction lourde/roulante: canettes, conteneurs en plastique, bois, pierres, métaux.
  • fraction criblée: calibre en fonction des orifices choisis pour la surface des pales.

SÉPARATEUR MAGNÉTIQUE

SÉPARATEUR D’ALUMINIUM
ou à courant de Foucault, il sépare l’aluminium.
CABINE ET CONVOYEURS DE TRI
C’est ici que se déroulent le tri manuel et le contrôle final du degré de « pureté » des fractions séparées.
SÉPARATEURS OPTIQUES
effectuent un tri selon la couleur et le type de matériau. Ils sont utilisés séparément ou en cascade, avec tri positif ou négatif.
CONVOYEURS D’ACCUMULATION
Ils permettent le stockage temporaire des fractions triées et l’alimentation successive en mode automatique de la presse à balles.
CONVOYEUR À CHAÎNES D’ALIMENTATION DE LA PRESSE À BALLES
[ arrière
TO TOP